Santé

Astrazeneca : entre doutes, scandales et méfiance

Aztrazeneca
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oui, il a été mis sur le marché et commençait à faire ses preuves dès lors mais il ne tardera pas à tomber dans le gouffre profond du doute et de la méfiance de telle sorte que beaucoup le rejettent. Le prétendu-sauveur semble être considéré comme un ennemi en fin de compte. Voici donc les faits réels sur “l’Astrazeneca”.

Si vous êtes de ceux qui croient dur comme fer que la Covid-19 n’a pas encore foulé notre sol, mieux vaut vous avertir qu’il n’y a pas moyen de réfuter l’évidence. Le coronavirus n’a pas fait que frapper à notre porte, il est en train de défaire ses valises pour se positionner en maître des lieux. Cependant, ceux qui devraient lui apprendre les règles de bienséance, en parlant des vaccins ne font pas tous l’unanimité. Pour “Astrazeneca”, il semblerait que l’opinion est beaucoup plus controversée par rapport à ses homologues “Pfizer” et “Moderna” entre autres.

Le taux de réussite des essais cliniques de ces derniers estimés respectivement à 90% et à 94,5% est nettement supérieur à Astrazeneca qui n’en a que 60%. Encore qu’une dernière étude menée aux états-unis en estime l’efficacité avoisinant 80%. Développée par une agence pharmaceutique suédo-britannique, le vaccin Astrazeneca aussi connu sous l’appellation “Vaxzevria” est développé à l’aide d’un adénovirus provenant du chimpanzé qui, une fois inoculé, va produire la protéine “spike” qui est la même que le Sars-coV 2, ce qui va provoquer un phénomène immunitaire et rendre la personne résistante surtout aux formes symptomatiques graves du virus. Quoiqu’on ne soit pas sûre qu’il empêche la transmission du virus, comme tous les autres vaccins contre la Covid mis sur le marché d’ailleurs, c’est une formule révolutionnaire dirait-on.

Au-total-l-AstraZeneca-a-entraine-30-cas-dont-9-deces-de-thromboses-rares-en-France-sur-plus-de-3-855-000-doses-administrees-au-29-avril-1023361
https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-la-has-maintient-l-intervalle-de-9-a-12-semaines-entre-les-deux-doses-d-astra-zeneca_AN-202106030377.html

Mais le doute va commencer à planer avec les effets secondaires notés sur la population. À part les syndromes grippaux avec céphalées, courbatures et de fortes fièvres, ce qui inquiète le plus et a poussé d’autres pays à l’interdire sur leur territoire est la réaction thrombotique qu’elle entraîne.

Pour être plus explicite, de nombreux caillots peuvent être formés après avoir injecté le vaccin chez une personne et quand ceux-ci se détachent et migrent vers la circulation sanguine, ils vont obstruer les vaisseaux de plus petite taille et interrompre la vascularisation du tissu en aval. La personne peut donc décéder des suites de cette complication surtout si c’est le cœur, les poumons ou le cerveau qui sont touchés.

On rapporte que sur 10 millions de vaccins, seulement dix (10) personnes sont touchées par cette complication qu’on qualifie de “rare”. De quoi s’ôter l’idée que vous mourrez du moment que vous prenez ce vaccin. Mais on ne tardera pas à sévir et de nombreux pays en ont suspendu l’utilisation et comme les décès sont plus notés chez les jeunes. Le HAS (Haute Autorité de Santé) en France ne l’autorise que pour les plus de 55 ans, encore que ceux qui n’ont pas encore atteint cet âge et qui en ont pris la première dose sont aussi priés de compléter avec une deuxième dose de Pfizer ou de Moderna de préférence.

Pfizer-and-Moderna-vaccines
Les vaccins Pfizer et Moderna

Le fait qu’il ne soit pas vraiment actif sur toutes les souches comme celle africaine où il accuse un taux de réussite de seulement 22%, n’est pas pour calmer les esprits. Et si on le propose pour les campagnes de vaccination à grande échelle c’est beaucoup plus pour sa facilité de conservation comparée aux autres.

Le doute plane, la méfiance est à son apogée ; Astrazeneca, pourra-t-il remonter la pente ? Seules les études et les éventuelles modifications pourraient en attester. Entre-temps, n’oubliez pas de vous protéger car la Covid-19 est bel et bien à nos trousses.

Crédir des images utilisées :

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour notre nouvelle rubrique :

Suivez-nous sur facebook, instagram et twitter en cliquant respectivement sur ces liens: https://www.facebook.com/belide.mag – https://www.instagram.com/belide.mag/ – https://twitter.com/BelideMagazine

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks