Santé

Elle pète beaucoup trop et finit à l’hôpital

https://www.ipnoze.com/femme-vend-pets-inconnus-stephanie-matto/

50 bocaux de pets par semaine pour plus de 50000$ de rentrées. L’activité de Stéphanie Matto semblait marcher à merveille jusqu’à ce soir où elle a failli y laisser sa peau.

Vous avez sûrement entendu parler de cette blogueuse qui a enflammé la toile avec sa source de revenus des moins commodes, pour ainsi dire. Elle vendait ses pets dans des bocaux, et le moins que l’on puisse dire c’est que ça lui rapportait gros. Figurez-vous que, près de 50000$ par semaine, ce n’est pas une mince affaire.

Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu car, alors que sa visibilité a grimpé de manière exponentielle en un temps record, Stéphanie en vient à déclarer qu’elle laisse tomber la « vente de pets ». La cause ? Elle a failli mourir selon ce qu’elle rapporte et a été transportée d’urgence à l’hôpital. Et pour emprunter ses propres mots, voilà ce qui se passe : « Je pensais que j’étais en train de faire un AVC et que c’étaient mes derniers moments. J’en faisais trop ».

Que s’est-il donc passé ?

Il se passe que tout l’air ingéré dans notre organisme doit sortir. Le chewing-gum, le fait de manger ou de boire trop rapidement, de fumer, sont autant de causes pouvant nous donner des gaz intestinaux qui s’évacuent sous forme de pets ou de rots. Mais la majorité de ces gaz se produit par la fermentation des aliments digérés par les microbes siégeant dans nos intestins. Ce qui fait que moins l’aliment est digéré par l’organisme, plus il donnera de gaz. Et si la majorité des personnes tendent plus à éviter ces aliments, Stéphanie quant à elle en a pris le contre-pied. Même quand on pète en moyenne 13 à 21 fois par jour, que ce soit de manière volontaire ou pas, vous conviendrez qu’il en faut plus pour remplir 50 bocaux en une semaine.

Mademoiselle Matto en a donc mis le paquet en se mettant au « régime spécial pets » et elle rapporte que : « En une journée, j’avais bu environ trois shakes protéinés et un énorme bol de soupe aux haricots noirs ».

Belide Magazine Ads

Ça en fait beaucoup dis donc !

« J’étais allongée dans mon lit et je pouvais sentir une pression dans mon estomac se déplacer vers le haut ».

Plus de peur que de mal pour Stéphanie qui s’en est sortie avec une ordonnance pour changer son alimentation et des médicaments anti-GAZ. La surproduction de gaz qu’elle a provoqué par son alimentation a certes provoqué ses flatulences mais s’est aggravée avec des douleurs abdominales intenses, les symptômes mêmes d’une aérocolie. Stéphanie a donc été victime de sa fausse bonne idée pleine de risques. Mais l’on doit reconnaître que ses pets étaient « fatalement rentables ».

Crédit de l’image de couverture : https://www.ipnoze.com/femme-vend-pets-inconnus-stephanie-matto/

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour notre rubrique “SANTÉ SANS TABOU” :

Suivez-nous sur facebookinstagram et twitter (https://twitter.com/BelideMagazine)

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks