CultureMusique

Rody Jay : la musique dans le sang

Il s’appelle Rodelin Étienne (Rody Jay), 21 ans, ce passionné de la musculature est aussi un interprète assez prometteur. La musique, il l’a dans la peau.

L’art de l’interprétation est maintes fois sous-estimé par beaucoup mais ce que l’on oublie c’est qu’il faut du pur génie pour pouvoir s’approprier d’une chanson, se démarquer de l’auteur et pourquoi pas, rendre la mélodie plus vibrante avec cette touche originale qui frappe les tympans. Rody Jay est un de ces jeunes qui partagent cet avis. Pourquoi ne pas faire de l’interprétation un art apprécié par le public haïtien ? Il a la verve musicale et la voix qui va avec, le combo presque parfait pour pouvoir envoûter les éternels mélomanes. Tracer son chemin et faire de sa mélodie un véritable délice pour les oreilles connaisseuses, voilà son principal objectif.

Cependant, si théoriquement cela paraît grandiose, il est pourtant plus difficile de se faire accepter avec ce rêve dans son milieu. De son propre aveu, sa famille n’a jamais pu accepter le fait qu’il choisisse de faire de la musique une carrière. Pas assez rentable disent-ils pour un jeune qui évolue seul. Rody devra donc choisir entre la médecine et les beaux-arts à l’université. Mais il est loin de laisser la musique de côté, sa principale inspiration, sa manière à lui d’exprimer ses ressentis.

Ce n’est pas pour rien que son modèle n’est autre que Roody Roodboy. Selon lui, même s’ils n’empruntent pas leur voix aux mêmes registres, la manière dont il a su gravir les échelons en partant de rien l’inspire au plus haut point. Et c’est ce qui l’encourage à repousser ses limites. Avoir son propre tube et continuer à faire plaisir aux tympans avec des refrains qu’il aura lui-même composés, c’est le but ultime. Le chemin est long, il en est conscient mais avec la détermination et la fougue qui lui sont propres, il pense pouvoir y arriver.

Son conseil pour ceux qui veulent embrasser une carrière mais qui font face à des difficultés de toutes sortes : « Croyez en vous et en vos capacités avant-tout même quand la tâche est ardue. De toute façon vous aurez ce dont vous avez besoin au bout du compte ». En attendant de voir ce que nous réserve le compositeur, vous avez la chance d’admirer le savoir-faire à travers ses interprétations. Régalez-vous !

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour notre rubrique “SANTÉ SANS TABOU” :

Suivez-nous sur facebookinstagram et twitter (https://twitter.com/BelideMagazine)

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks