SportTennis

US Open : un nouveau Prince à New York

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tapant souvent ses deuxièmes balles avec la même puissance que ses premières, il a fait un match “à la Djokovic”.

Pour tous ceux qui douteraient encore de l’importance prépondérante de la dimension psychologique dans ce drôle de sport qu’est le tennis, la fin de match entre Daniil Medvedev et Novak Djokovic constitue un excellent cas d’étude. À Un point près, le Russe aurait réussi le match parfait (6-4, 6-4, 5-2, 40-30). Balle de match, balle de titre, sur son service ; puis le trou noir, double faute, faute directe, débreak, tout s’est bien terminé pour lui. Mais ce qu’a vécu Medvedev entre cette première balle de match à 5-2 et ce dénouement heureux un peu plus tard s’apparente à une sorte de calvaire.

9df41
https://www.lequipe.fr/Tennis/Article/Daniil-medvedev-l-inclassable-vainqueur-de-l-us-open/1285195

Daniil, le joueur de 25 ans, facétieux et imprévisible, a fait de l’humour au micro, lui qui célébrait dimanche avec sa femme leur anniversaire de mariage : “Il fallait vraiment que je gagne, car j’ai oublié de lui acheter un cadeau”… Sur le terrain, à Flushing Meadows, c’était carré, impérial au service (16 aces au total, 80 % de points gagnés sur première balle), tapant souvent ses deuxièmes balles avec la même puissance que ses premières, il a fait un match “à la Djokovic” en contre-attaquant toujours au meilleur moment. Le joueur d’échecs russe a su avancer ses pièces maîtresses pour mettre échec et mat l’invincible roi Djokovic et le priver du Grand Chelem.

Djokovic, en atteignant la finale et malgré sa défaite, égale Roger Federer comme étant le joueur ayant joué le plus de finale de Grand Chelem ; il devra attendre pour dépasser Nadal et Federer en titre Majeur. Djokovic reste tout de même le Numéro 1, suivi de Medvedev, Tsitsipas, Zverev et Rublev ; Nadal sort du top 5, Federer toujours inactif reste à la 9e place. À noter qu’aucun joueur né entre 1989 et 2000 n’a remporté de Grand Chelem apart Thiem en 2016 et Daniil en 2021. De quoi montrer l’expérience et la domination des 3 légendes, à savoir le Serbe, l’Espagnol et le Suisse.

Crédit de l’image de couverture : https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Daniil-medvedev-apres-son-titre-a-l-us-open-je-suis-vraiment-desole-pour-novak/1285077

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour notre nouvelle rubrique :

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks