SantéSexualité

Libido en détresse

Libido-en-detresse
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un soir elle a dit non, son partenaire s’est plaint et le lendemain tout son entourage s’est érigé contre elle : “une femme ne dit pas non à son conjoint surtout pour le bas ventre”.

Bien qu’aujourd’hui la sexualité soit encore taboue d’une façon générale, pour la gente féminine, ce sujet reste bien plus complexe en ce XXIème siècle. Si pour certains la sexualité des femmes se résume à recevoir, aussi cruel que ce soit des deux côtés, d’autres pensent que ce terme ne devrait pas être employé en parlant de féminité. Et malheureusement chers lecteurs, vous êtes aussi nombreux à faire partie de l’une de ces catégories. Et pour amortir le choc, légion sont celles qui pensent encore que la libido des femmes est permanente. Ouvrons les guillemets à ce sujet.

Le terme “libido” désigne, en effet, le désir sexuel ; c’est un phénomène qui est propre à chaque individu. Soyons clairs, il n’y a pas de libido normale versus anormale. Parfois, certaines personnes sont chanceuses d’avoir rencontré quelqu’un avec qui elles ont une synchronisation du rythme et sont heureuses. Dans le cas inverse, ça peut poser problème, et comme tout dans la vie, nos désirs, aussi fantasmatiques qu’ils soient, sont passagers parce qu’ils sont tous guidés par nos émotions éphémères. Alors oui, on peut parfois avoir une libido quasi-inexistante à un moment de sa vie.

Santé-sans-Tabou-officielle

Toutefois, on commet l’erreur en parlant de libido homme versus femme alors qu’il faut seulement parler de libido humaine. Ainsi, la littérature pardonne le déficit d’érection aux hommes par exemple s’ils sont fatigués, s’ils ont des problèmes familiaux, personnels et autres ; elle leur offre un portail de défense alors que pour les femmes, cela ne tient pas puisque selon elles, elles ne font que recevoir. Sachez que cette situation n’est pas réservée qu’à la gente masculine. C’est aussi vrai et tout aussi normal pour les femmes qui sont dans de pareilles situations d’avoir une libido chamboulée.

Libido en détresse via Voix des patients
Libido en détresse via Voix des patients

En effet, notre libido est sous l’emprise de notre cerveau, de notre humeur et de notre environnement immédiat. Ainsi les sexologues, les coachs, les sexothérapeutes considèrent ce problème sur plusieurs axes. Tout d’abord, une approche médicale qui consiste à examiner grâce à l’IRM certaines structures nerveuses du cerveau impliquées dans le désir. Le problème peut aussi être d’origine hormonale, un passé traumatisant peut se traduire par des troubles chroniques de la libido, l’accouchement, le contexte économique etc… Par ailleurs, la libido, n’est pas uniquement liée aux hormones, à l’anatomie ou la psychologie, c’est tout également un ensemble de facteurs sur lesquels il convient de s’interroger. Ainsi, quand l’envie fait défaut et que cette situation perdure, cela peut révéler des problèmes plus profonds. “Où en êtes-vous dans votre couple ?” parce qu’après tout, votre couple joue un rôle majeur dans votre libido. Le manque d’amour, les montées de tension, les changements d’habitudes qui font que le désir est moindre, il faut aussi les questionner. Le problème n’est pas la femme elle-même, mais le contexte quotidien dans lequel elle évolue. Elle t’a dit non ? Elle n’en a pas envie, c’est tout.

Toutefois, cette situation provoque un état d’insécurité dans le couple des deux côtés. La femme souffre à l’idée qu’elle ne peut dire non parce que le partenaire va penser qu’elle voit quelqu’un d’autre ou qu’elle va le quitter pensant même qu’il est en tort. Et parfois, il peut même se questionner sur son endurance tout en demandant à la femme si elle a été satisfaite la dernière fois. il faut savoir que c’est bien de se poser des questions, mais la meilleure reste à demander ce qu’elle a et peut-être qu’elle vous répondra : “j’ai une libido en détresse”, et qui sait, vous saurez quoi faire ! Laissons les guillemets ouverts.

Crédits des images utilisées :

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour notre nouvelle rubrique :

Suivez-nous sur facebook, instagram et twitter en cliquant respectivement sur ces liens: https://www.facebook.com/belide.mag – https://www.instagram.com/belide.mag/ – https://twitter.com/BelideMagazine

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks