ArtCulture

Stanley R. Figaro et sa plume érotique

Si l’écriture et l’oralité sont un duo impeccable, Stan construit son char et fait asseoir sa plume pour émettre de fortes sensations sous le charme de l’érotisme.

https://www.instagram.com/p/CAV3hHOJZtO/

« J’ai goûté à ton essence pétales de flamme. J’ai éveillé des désirs en sommeil. Sous des dentelles fines de semence. Tu n’as pas pu retenir tes élans sensuels. M’avoir de la plus simple des façons. Reste la plus tendre des mélodies. « M’aimer est la plus douce des passions que tu puisses t’offrir » me dis-tu. Attends d’avoir ma verge dans la bouche, qu’elle te redonne vie ! Attends de me sentir tout entier dans ton intimité, Je me ferai maître de ta cité ! », nous émet Stan, connu plus précisément comme présentateur et animateur de radio et de télé depuis plus de 20 années de son vrai nom Stanley Robert Figaro.

Ce fameux garant de belles lettres qui depuis bien des mois se révèle comme étant auteur de textes de style érotique sur les réseaux sociaux notamment Facebook (Robert Stanley Figaro) et Intagram (Stanley Fiagro), nous confie qu’à travers l’effet sensationnel  provenant de ses textes qu’il a commencé à écrire depuis 2016 mais n’était pas si audacieux pour sortir de sa coquille pour faire face aux idées de religion, créer une autre personnalité, convaincre ses proches et gérer tout ce qui semble désancrer sa plume. Influencé par son épouse qui se passionne pour la littérature, les romans et les nouvelles, il s’est vu attiré par l’intensité du désir des émotions sexuelles pour en faire un condensé de passion à travers des textes courts mettant en branle pour la majorité des cas, des situations corps-à-corps.

Un total de 400 textes écrits dont 200 aux environs, qui en font leur actif sur Instagram amène l’auteur à un contact direct avec ses fans, lui donnant la motivation pour poursuivre sa carrière au-delà des critiques et des masques que nourrissent certains lecteurs et personnalités d’horizons divers. Jusque-là, Stan avec son style d’écriture difficile à accepter par la majorité, se catégorise avec ses 40 ans d’existence comme étant un jeune homme en herbe qui prévoit de porter une éducation sexuelle pour la société haïtienne. À l’aise dans ses vers, il a pratiqué le Slam et le Chant durant son parcours à Montréal, plus précisément après le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 en Haïti.

Déjà, ce féru de l’érotisme, fonctionne activement avec Gabby, de son vrai nom Herby Mortimer, avec qui il a créé Gab Stan. Stan nous prépare pour cette année CAFÉ DU SOIR, un ensemble d’audios uniquement, un album avec de multiples collaborations avec des artistes tels Geraldo Haïti et Herby Mortimer, son « cavalier polka », des blogueurs et blogueuses tels que : @jeriella, @plume_vicieuse, @heritage._01, @hermowoo509. Mais, il aimerait aussi collaborer avec Lyonel Trouillot, Kettly Mars et Nid’Art Le Slameur. Par ailleurs, conscient de ses textes et des photographies y relatives, Stan porte le doigt sur une prudence sexuelle où les textes mettent à la viole les couples mariés avec des histoires fictives, et quelques-unes qu’il a lui-même vécues dès son plus jeune.

Taquin on ne peut plus, il avoue que ses lecteurs le tolèrent bien particulièrement les femmes et lui veulent comme porte-parole des maux et des guérisons d’amour. Entre temps, Stan vient de nous offrir ce vendredi 14 février au local de Phoenix à Pétion-Ville, la vente signature de son premier bouquin de nouvelles érotiques intitulé L’ENFER C’EST NOUS, une collection de textes dont la page de couverture fascine les envies et fait naître la sensation d’être collé qu’à sa moitié. Écrivez-le ! Allez-vous en approprier ! Uniquement à 12 dollars US.

Père de deux garçons, il invite les enfants et jeunes à s’éduquer en quantité et en qualité, particulièrement les jeunes artistes à planifier leur vie, de croire en eux et de se réaliser au-delà de tout préjugé car les non-dits doivent être dévoilés et en créer de l’esthétique dans ce monde. Ainsi, pour ce début, il est satisfait et compte multiplier les efforts tout en stipulant qu’il est fier de porter ce chapeau d’homme gentleman, coquin, attirant, aventurier, débordant de passion pour faire trembler la cathédrale sexuelle car si le tabou est un mythe qui tue, Stan se veut en être la réalité qui fait renaître.

En outre, il remercie tous ceux et toutes celles qui le supportent particulièrement Dieu, ses parents, ses enfants, son épouse Keja et ses amis proches tout en promettant d’être fidèle à ses œuvres et son public. Alors, lecteurs, lectrices, passionnés de l’érotisme, suivez-le sur les réseaux sociaux ! Attachez vos ceintures dans la machine des pulsions ! Venez jouir et faites Jouir ! Connectez votre micro dans le haut-parleur de la sensualité ! Annoncez aux autres la beauté des mots tout en suivant Stan sur les réseaux sociaux et partout !

Suivez-nous sur facebook, instagram et twitter en cliquant respectivement sur ces liens: https://www.facebook.com/belide.mag – https://www.instagram.com/belide.mag/ – https://twitter.com/BelideMagazine

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks