Santé

La fin d’un parcours… en toute beauté !

Quand il est temps de se dire au revoir et que ceci coïncide avec une étape qui devrait être heureuse, on se perd parfois. Larmes ou fous rires ? Qui devrait prendre le dessus ?

Être gradué devrait être le moment parfait, celui que tout le monde attend et qui devrait faire office de libération. Quand on a passé plus de 7 ans de périples en médecine avec des nuits blanches et bien souvent comme compagnon de route « Madame fatigue », jalouse de son homologue « repos », c’est le cas de dire que la graduation est le moment idéal tant attendu pour tout futur médecin. Tant de promotions en ont fait l’expérience et ce Samedi 18 Juin 2022, ce fut au tour de la promotion François Wilder de passer le cap à l’hôtel Marriott.

Si la Faculté de médecine de l’Université d’État d’Haïti peut se targuer de ne pas manquer de promotions ayant fourni à notre terre natale des médecins dévoués et soucieux de leur communauté, la dernière en date (François Wilder, 2014-2021) semble se démarquer sur tous les points. La rumeur veut que l’étudiant en médecine soit cet intellectuel plongé dans ses livres sans aucune vue sur son entourage mais ils ont réussi à faire de cette affirmation un mythe du passé. Politique, recherche, musique, photographie, entrepreneuriat, beaux-arts, théâtre, ils embrassent tous les domaines et brillent de mille feux par leur savoir-faire et les exemples comme Jean-Paul Axler, Gilles Rodolphe, Lyvans Saint-Aimé, Arens Jean Ricardo Médéus, Charlorin Charlemagne, Villefranche Aude Cencia, Marven Pierrilus et Christian Beauvil ne manquent pas. Tout ceci, sans oublier l’excellence dans leurs activités scolaires.

Ce Samedi matin, costume bleu Giorgio pour la majorité, tirés à quatre épingles, ils ont fait le dernier, le premier peut-être et sûrement le plus important serment dans leur vie, celui qui devrait leur permettre de servir avec le plus grand dévouement qui soit leur communauté. Une chance pour le pays qui a d’ores et déjà 133 nouveaux professionnels de la santé à son service. En présence du recteur de l’Université d’État d’Haïti, Monsieur Fritz Deshommes, du doyen et du vice doyen de la Faculté de médecine les Docteurs Bernard Pierre et Marc Félix Civil, les gradués ont reçu leur parchemin, bouclant ainsi leur parcours à la faculté. Sans compter les souhaits de bonheur et de succès tout au long de leur carrière professionnelle reçus de leur parrain, le docteur Agabus Joseph.

Graduation FMP

Certificats, médailles et autres distinctions pour les professeurs qui les ont accompagné, les personnes qui les ont marquées ainsi que les trois premiers lauréats de la promotion respectivement, Yves Gardy Léonard, Saint-Jusca Kohlz Erley et Saint-Louis Rebecca, tout était au rendez-vous pour rendre ce moment inoubliable.

Pourtant, ce parcours n’a pas été de tout repos. Ils ont dû faire face à maintes péripéties, allant du décès de leur camarade dont la promotion porte le nom, à l’enlèvement d’un des leurs qui n’a cessé de susciter la colère publique, mais, le plus important c’est qu’ils ont pu se relever et resserrer les liens malgré tout. De toute manière, s’il y a un mot pour les qualifier ce serait « Harmonie » et leurs actes en sont assez évocateurs. A noter qu’ils font partie des premiers professionnels à se rendre dans le Sud après le tremblement de terre du 14 Août 202, de l’héroïsme en plus s’ajoutant à leurs nombreuses qualités.

Dans cette cérémonie, on retrouve ceux qui ont laissé passé leur joie, ceux encore qui n’ont pas su contenir leur tristesse et une poignée qui ne laissent rien entrevoir mais qui, sûrement se sont fait embrasser par leurs émotions intérieurement. Mais le plus important dans ce mélange, c’est la fierté qu’ils ont de rendre leurs parents heureux en bouclant ce parcours, et c’est l’ingrédient idéal pour clore ce combat sans fin entre la tristesse et la joie qui les ronge.

À ceux qui voudraient emprunter le chemin de la médecine ? Le conseil est simple et nous laissons à Gilles le mot de la fin : « Soyez prêts à vous sacrifier et sachez que vous aurez une responsabilité envers la société et que vous devrez tout faire pour la respecter en tout temps et en tout lieu ».

Chapeau à la promotion François Wilder! Et déjà nous leur souhaitons du succès pour la suite.

Les activités culturelles prévues pour l'été 2022 en Haïti
Retrouvez les activités culturelles prévues pour l’été 2022 en Haïti sur notre site en cliquant sur l’image ou sur ce lien : https://belidemag.net/?p=9074

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks