Santé

Variole du singe : une épée de Damoclès ?

© Image de 1997 fournie par le CDC lors d'une enquête sur une épidémie de variole du singe. — /AP/SIPA

L’un de ses homologues dans la confrérie « virus » a fait les grands titres depuis plus de deux ans. Cependant ce mois-ci, il semble lui voler la vedette. On le craint car on ne sait pas ce qu’il nous réserve. Mais les images ne sont pas non plus rassurantes. Son nom ? La variole du singe.

C’est peut-être la première fois que le continent américain est aussi en ébullition contre une souche variolique mais la variole du singe appelée aussi « Monkeypox » n’est pas à ses débuts. Découverte pour la première fois chez l’homme en 1970, elle a été dès lors une maladie exclusivement rencontrée sur le sol africain. Ainsi en a-t-on différencié jusqu’ici deux souches. L’une dite d’Afrique de l’ouest et l’autre « du bassin du Congo » qui est encore plus grave que la première. Alors qu’on essaie encore de se relever de l’épidémie du coronavirus, le 7 mai dernier, un cas de variole simienne à été répertorié aux Royaume-Uni et moins d’un mois après, près de 300 cas ont été recensées dans plus de 20 pays, et on n’est qu’au début.

variole du singe via https://info.medadom.com/hubfs/variole%20du%20singe.jpg#keepProtocol
Variole du Singe | https://info.medadom.com/hubfs/variole%20du%20singe.jpg#keepProtocol

Quels sont les symptômes ?

Ce qu’il faut retenir c’est que les symptômes n’apparaissent pas dès la contamination. La personne peut passer de 5 à 21 jours sans avoir de signes évocateurs de la maladie. Ensuite, on aura deux jours avec des maux de tête, fièvre, douleurs musculaires, sensation d’épuisement. Mais la maladie se déclarera juste après, car le virus est friand du tissu cutané. Il s’attaquera donc à la peau et on aura tout d’abord des pustules sous formes de boutons gorgées de liquides qui vont se transformer jusqu’à avoir des croûtes qui vont tomber. Mais dès la phase fébrile, l’on doit savoir que la personne peut contaminer son entourage.

variole-singe-symptomes-transmission-cas-france-infos-direct-600x330
https://www.4suisse.com/sante-remise-en-forme/direct-variole-du-singe-transmission-3-cas-en-france-symptomes/

Euh… C’est dangereux ?

Selon les dernières estimations, un taux de mortalité de 1% est attribué à la souche « Afrique de l’Ouest » contre 10% pour son homologue. Mais c’est le premier qui a été isolé pour les nouveaux cas. Les patients meurent habituellement des suites de complications car les lésions, quand elles sont très étendues, peuvent provoquer une perte d’eau pouvant arriver à une déshydratation sévère. La lésion peut aussi se surinfecter et attaquer tout l’organisme provoquant une septicémie. Des cas de cécité ont aussi été relevés. Mais c’est la population infantile la plus touchée habituellement par ces conséquences. Heureusement que la maladie est bénigne dans les cas relevés jusqu’à présent et les symptômes ne prennent que 2 à 4 semaines pour plier bagages.

Et… Comment pourrais-je l’attraper ?

Les premiers réservoirs du virus sont principalement animaux, son nom même l’indique car il a été pour la première fois isolé chez des primates. Mais les recherches prouvent que les principaux sont les rongeurs et les écureuils. Contact ou ingestion de viande d’animaux infectés, surfaces contaminées sont les voies habituelles. Mais le contact prolongé avec une personne infectée ou ses objets personnels est aussi le mode actuel de contamination. Le nombre important d’homosexuels à être recensé parmi les cas font aussi penser à une transmission sexuelle. Mais les hétérosexuels sont au même titre contagieux, ce qui nous ramène plus à la notion de contact au cours des rapports sexuels.

Comment se protéger ?

Habituellement on traite les symptômes car il n y a, à ce jour, pas de traitement spécifique pour la variole du singe. Mais, le vaccin contre la variole habituelle est aussi utilisé car les recherches ont prouvé qu’il est efficace à 85% sur ces souche. Mais si vous suspectez les symptômes ? L’essentiel sera de consulter et d’éviter entre-temps tout contact prolongé avec votre entourage au risque de les contaminer.

Vaccin-variole
https://www.francemediasnumerique.net/category/oms/

Et nous en Haïti ?

Un cas suspect de variole du singe aurait été recensé dans la région de l’artibonite et l’on aurait déjà eu des prélèvements pour analyse de laboratoire. Reste à savoir si c’est bel et bien la maladie.

Le « Monkeypox » est certes déroutant en images quoiqu’ancien, mais une bonne prise en charge des symptômes peut diminuer nettement la mortalité. La preuve ? De son apparition le 7 mai dernier, il n’y a pas encore de morts recensées. Néanmoins, il reste beaucoup à savoir sur cette maladie et on continue d’observer son évolution actuelle. Détrônera-t-elle le coronavirus ? Peu probable selon les dernières estimations vu sa nature plus souvent bénigne mais, restons prudents !

Les activités culturelles prévues pour l'été 2022 en Haïti
Retrouvez les activités culturelles prévues pour l’été 2022 en Haïti sur notre site en cliquant sur l’image ou sur ce lien : https://belidemag.net/?p=9074

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks