SantéSexualité

« Manman milèt » : une expression déchirante pour les femmes

IMG_20221114_162236_(850_x_400_pixel)

Certains couples désirant avoir des enfants se plaignent d’années en année à cause des problèmes liés à la sexualité dans le monde entier. Pour les femmes ayant l’inaptitude de tomber enceinte, notre société les appelle « manman milèt ».

Des problèmes d’infertilité, on en parle souvent quand il s’agit des hommes. Et pourtant, ils peuvent survenir chez les hommes autant que chez les femmes. Quand ces dernières ne peuvent pas tomber enceinte après plusieurs rapports sexuels, on parle alors de l’infertilité féminine. Quelles en sont les causes ? Existe-t-il un traitement pouvant aider ?

L’infertilité

L’infertilité est une affection du système reproducteur masculin ou féminin définie par l’impossibilité d’aboutir à une grossesse après 12 mois ou plus de rapports sexuels non protégés réguliers selon l’OMS. Chez la femme, l’infertilité peut-être due à des anomalies diverses comme celles des ovaires, de l’utérus, des trompes de Fallope et du système endocrinien pour ne citer que cela.

Causes de l’infertilité féminine (Source : OMS)

Il peut y avoir :

  • Des pathologies tubaires, comme une obstruction des trompes de Fallope, qui sont elles-mêmes dues à des infections sexuellement transmissibles non traitées (IST) ou à des complications d’un avortement à risque, d’une septicémie du post-partum ou d’une chirurgie abdominale/pelvienne ;
  • Des pathologies utérines qui peuvent avoir un caractère inflammatoire (comme l’endométriose), congénital (comme un utérus cloisonné) ou bénin (comme les fibromes) ; des pathologies ovariennes, comme le syndrome des ovaires polykystiques et d’autres pathologies folliculaires ;
  • Des troubles du système endocrinien responsables de déséquilibres des hormones liées à la reproduction. Le système endocrinien comprend l’hypothalamus et l’hypophyse. Les cancers hypophysaires et l’hypopituitarisme sont des exemples de troubles courants affectant ce système.

Des facteurs environnementaux et liés au mode de vie, comme le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et l’obésité, peuvent avoir une incidence sur la fécondité. En outre, l’exposition aux polluants et aux toxines présents dans l’environnement peut avoir un effet toxique direct sur les gamètes (ovules et spermatozoïdes) qui provoque une diminution de leur nombre et nuit à leur qualité, ce qui entraîne l’infertilité.

L’expression « Manman milèt »

Les pressions sociales sont nombreuses et peuvent avoir des conséquences néfastes sur la vie de ceux et celles qui les subissent. Les couples mariés ou non ne sont pas épargnés de ce fléau. Nombreux sont ces couples qui, depuis des années mariés ou en concubinage, se plaignent de ne pas pouvoir avoir d’enfant pour compléter leur famille. Cela est devenu un problème courant au sein des couples. Et la société ne chôment pas en les demandant quand vont-ils donner naissance à des enfants car elle considère ces derniers comme une bénédiction. Ces questions mettent, le plus souvent, certains couples dans l’embarras, et en particulier les femmes.

IMG_20221114_165241_(850_x_400_pixel)

« Manman milèt » est cette expression utilisée par la société haïtienne pour qualifier ces femmes ayant des problèmes d’infertilité. Suite à cette dénomination, elles ont connu l’enfer soit du côté de leur partenaire ou de leurs proches. Des violences, du rejet social, de la dépression et le suicide, le divorce, l’anxiété, le manque d’estime de soi et le stress émotionnel sont, entre autres, des problèmes qu’elles ont du faire face. Jeannine est l’une de ces femmes qui nous lègue certains mots sur cette expression.

« Mwen gen 5 lane maryaj men mwen pa janm ka ansent. Fanmi mari m pa vle wè m. Yo toujou ap rele m manman milèt. Mari m sipòte m men kèk fwa li tounen djab an pèsòn pou manje m. M konn anvi touye tèt mwen men m pa vle peche epi al nan lanfè mwen kite move lide sa ale. M ap kontinye priye Bondye pou l fè yon mirak pou mwen ».

Traitement de l’infertilité féminine

Il existe des traitements à l’infertilité féminine. Mais cela va dépendre de la cause. Selon le cas, le médecin peut prescrire :

  • Soit des hormones qui sont produites naturellement par le corps (la FSH seule ou avec la LH). On les administre en injections sous la peau. Ils vont agir directement sur les ovaires pour stimuler la maturation des follicules et l’ovulation.
  • Soit une substance chimique, le citrate de clomifène. On l’administre en comprimés et il va stimuler la production de FSH et de LH par le cerveau. Il peut y avoir des traitements chirurgicaux et de l’insémination également.

Il est donc préférable de consulter un spécialiste en fertilité pour savoir quel traitement de PMA adapté à un cas.

PRENEZ VOTRE LIVRET

Ads-Novembre-Disponible-2

En cliquant sur ce lien : https://forms.gle/t5R66F38A1tfBpCv9

Comment here