ArtCulture

À travers Fello, le slam s’exprime

« Slamè a rele Fello, non sou dokiman ofisyèl li se Félix M. Ed Lorvandal. Li se yon moun anvan tout bagay. Li soti nan komin Titwoudenip. Li se yon enfòmatisyen, jounalis ak lengwis. Li deside fè slam pou kilti a, pou Lanmou, pou lang nou, pou lavi ak pou byennèt ».

Non étranger à la famille de l’art tout entier, avec Fello, dire l’art se fera par la voie du « Slam ». L’histoire de Fello avec le slam débute en 2014, l’année où il tombe amoureux de ce dernier et s’y adonne officieusement. Mais ce ne sera qu’en 2018, soit quatre ans plus tard que Fello expérimente cet art face à un public. Puis en 2021, il s’y lance professionnellement. La voie l’avait appelé, il ne manqua point de suivre cette dernière, et c’est un Fello tout en feu qui a présenté son premier EP le 28 Juillet 2022.

Tout est bien qui finit bien, le Slameur conte cependant que ce ne fut pas chose aisée de trouver son identité dans le monde de l’art. Mais tout compte fait, une fois qu’il s’était lancé, il a compté du succès. Plus particulièrement le 5 Mai 2021, où il eut à délivrer sa marchandise devant un public d’environ 500 personnes. Si l’artiste se retrouve satisfait, alors il est dans son élément.

Tout peut inspirer l’artiste, dépendamment de l’humeur, puisque ce n’est pas lui qui crée les pensées ; il se met juste en condition de les recevoir ; telle condition pour telle pensée. Et derrière ce Slameur profond, nous retrouvons également un réalisateur de vidéo, un linguiste, un informaticien, travaillant au sein du CNC (Conseil National des Coopératives) en tant que chef du service informatique.

Le slameur possède un EP de sept (7) musiques où il se met à nu face à la société ; « jan m renmen di l : EP sa, se nanm mwen ki pran fòm mizik ». C’est le tout premier projet du Slameur, à travers lequel il énonce ne point avoir peur des critiques. Le tout lui est utile, soit ça l’aide à changer un clic, soit ça le rend plus fier. Des professeurs et des mentors il en a eu, bien que n’étant pas tous des slameurs, mais son originalité, il la puise dans sa propre poésie.

Un conseil pour les jeunes

« Mesaj pou jèn yo pa chanje. Se jwenn ki talan w gen anndan w, esplwate l. Lanati pa bay pèsonn yon talan pou granmesi. E pou sila yo ki pran wout ekriti, sitou nan slam, m ap di yo Plim nan men yo a ka fè yon pakèt bagay. Men pou sa, li oblije gen yon bagay l ap defann. Epi Pwezi slam ka pi bèl, si sèlman n pa rezime l ak yon senp istwa « jwèt son » ».

L’art vit en lui à tel point qu’il clame que l’art a changé sa vie. Il a longuement hésité, croyant qu’il n’était pas encore prêt. Mais ayant senti la flamme et la poussée, il embrassa sa plume et sa vision complète du monde changea. À travers Fello le Slam s’exprime.

NON à la violence conjugale !
Vous êtes victime(s) de violence conjugale ? Vous connaissez une personne qui se trouve dans cette situation ? Il est temps de vous exprimer ; Belide Magazine vous en donne l’opportunité. Partagez avec nous votre histoire et aidez-nous à dire Non à ce phénomène qui ronge notre société. (Anonyme) https://surveyheart.com/form/62ccdc8da9e72514afb13897
Retrouvez les activités culturelles prévues pour l’été 2022 en Haïti sur notre site en cliquant sur l’image ou sur ce lien : https://belidemag.net/?p=9074
Retrouvez les activités culturelles prévues pour l’été 2022 en Haïti sur notre site en cliquant sur l’image ou sur ce lien : https://belidemag.net/?p=9074

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks