CultureMode

La course à la mélanine

Avant pour être protocolaire, la société préférait les cheveux lisses, le teint clair voir même blanc ainsi que la taille raffinée. Tout ceci donnait donc l’avantage à la femme blanche de s’émanciper encore plus vue que tous la suivaient. Qu’en était-il alors de la femme noire ? Car reconnaissons-le : toutes les femmes ne sont pas blanches !

Si avant les femmes noires suivaient un courant tête baissée, en appliquant des produits pour lisser leurs cheveux et en changeant leur teint, à présent elles revendiquent leur vraie identité unique disent-elles, et s’affirment comme elles sont : les cheveux crépus avec le teint foncé ! Elles s’imposent, à présent le monde fait face à la montée spectaculaire de la race noire ; surtout de la femme qui selon beaucoup constituent la touche particulière du monde. Il n’est plus question d’appliquer la permanente pour avoir de beaux cheveux ma sœur, et celles qui y avaient déjà recours se rétractent : elles reprennent la vraie nature de leurs cheveux ainsi que de leur peau : aussi noire que soit cette dernière.

De l’autre côté de la plaque il y a les blanches qui sont médusées, ça s’est passé si vite. Elles se retrouvent éteintes et presque moins à la mode. Il y a des défilés typiquement noirs, et le saviez-vous : ceux-ci rapportent beaucoup plus dans le monde artistique. Elles ne cherchent plus à maigrir, elles gardent leurs rondeurs. Elles ont inventé leurs propres styles de coiffures, et vous savez quoi ? « Elles se retrouvent au cœur des tendances ».  Tout est noir, tout respire noir et certains appuient que le noir apporte beauté et chaleur.

« La loi de la gravitation assure que tout corps ayant une certaine masse chute », pour autant ceci ne se n’applique point aux cheveux de la femme noire si volumineux. Ils défient naturellement la force gravitationnelle, et poussent droits vers Le Soleil. À ce constat, les femmes noires joignent que leurs cheveux sont leurs couronnes.

Que disent donc les femmes blanches : que leurs cheveux sont « leurs voiles » ? Ne devrons-nous pas nous attendre à un revirement de situation du côté des blanches comme jadis pour les noires ? Devrons-nous crier victoire aussi rapidement pour les noirs ?

Le match est rude, la course semble serrée !

Suivez-nous sur facebook, instagram et twitter en cliquant respectivement sur ces liens: https://www.facebook.com/belide.mag – https://www.instagram.com/belide.mag/ – https://twitter.com/BelideMagazine

Comment here

Enable Notifications    OK No thanks